Les bidouilleries de Bidouillette

Mon blog est un blog de partage, merci de me dire ce que vous en attendez, ce que vous aimez! Dans beaucoup de langues, merci m'est connu, alors dank u, thank you, dekuje, choukran, gracias, gracie d'être chez moi!

01 août 2007

On commence donc, durcir une dentelle ou la laisser telle quelle? (Maylin)

Question de Maylin, à laquelle on peut répondre de façons différentes. Bien entendu on ne pratique pas de la même façon en Belgique d'en France, par exemple, et d'une école à l'autre !

J'insiste donc, encore une fois, sur le fait que ce n'est pas LA SEULE façon de faire, mais c'est seule que j'ai apprise.

Type de dentelle : en principe, tout ce qui est dentelle traditionnelle n'est pas durcie. Donc, les bords de mouchoirs, les napperons, quelle que soit leur forme, ne sont pas durcis. Par contre, ce qui est figuratif l'est beaucoup plus souvent, quasi à chaque fois. Un exemple mes napperons ne sont pas durcis, ma tulipe, ma déco  de Noël, oui. Exception, y en a toujours, mon bonsaï a été durci, pourquoi? Il allait aller dans un cadre, et il fallait impérativement que la dentelle reste telle qu'elle est sur le coussin, bien tendue, donc durcissement.

Pourquoi : anciennement les dentelles étaient utilisées, donc au moment du lavage, si les dentelles sont durcies, bonsoir loulou, qui plus est le durcissement peut "accrocher" les saletés. Par contre il est évident qu'une fleur, montée doit pouvoir garder sa forme.

Quel durcisseur : nous employons un durcisseur qui provient de chez Mme De Liever, qui est en fait un produit durcisseur pour les chapeaux de paille. Il ne change pas la couleur de l'ouvrage, sauf peut-être si vous réalisez une dentelle avec un fil tel que de laine, ou des fils à effets, ou genre mohair.  Dans certains ateliers, on utilise de la laque, l'idée est simple et peu coûteuse, mais je trouve que le film laissé par la laque a parfois tendance à jaunir un peu le lin, tout de même souvent utilisé. De plus je trouve qu'on a tendance à en mettre plus que du durcisseur à paille avec lequel on fait plus attention. Et surtout qu'une deuxième, troisième couche est bien nécessaire.

Coût : c'est un prix qui date du moment où je l'ai acheté, mon durcisseur revenait à un peu plus de 5€ pour une bouteille de 200 ou 250ml, si je me souviens bien. Bien entendu, je n'ai toujours pas terminé cette bouteille.

Truc perso : il m'arrive de mettre un peu de durcisseur, sur une dentelle traditionnelle, au montage, afin que, dans une dentelle fine par exemple, torchon au 120, les trous de montages restent bien dans le but de pouvoir accrocher plus facilement, qui plus est cela durcit le fil et donc empêche qu'il casse.

HPIM1085   HPIM0483

Posté par Bidouillette1954 à 17:21 - Dentelle aide technique - Commentaires [6] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonjour, toute nouvelle sur votre blog, je durcis toutes mes dentelles, surtout pour celles qui doivent être cousues (par exemple sur les bords d'une pochette, plus pratique pour coudre)il est vrai que je suis en train de faire des embrases en coton perlé 8, là je ne durcis pas. Pour durcir au sucre, c'était surtout pour mes ouvrages au crochet, mais galère pour trouver la forme adéquate. Bonne journée à toutes et à tous.
    Vous seriez très gentils si vous indiquiez la région, ou le pays de votre demeure, moi c'est la France, en Sologne (milieu de la France)
    Nicole Legrand

    Posté par Nicole LEGRAND, 18 octobre 2007 à 10:29
  • dentelle

    j ai lu les petits commentaires des unes et des autres je debute en dentelle j aimerai bien avoir les explications et carton du petit elephant de bidouillette merci par avance

    Posté par elyane, 20 août 2009 à 20:42
  • J'ai reçu de Maylin un V en dentelle qui est durci. C'est bien agréable pour l'encadrer.
    Au maroc la dentelle est durcie au sucre ...ce qui attire la poussière ...Mais on lave et on resucre (pas les fraises !) )
    Bises

    Posté par Cerise violette, 01 août 2007 à 20:36
  • suite à Violette

    Ma mère durcissait tous ses ouvrages de dentelle au sucre aussi, et ça fonctionne toujours en cas de panne de durcisseur!
    Moi, je re-sucre aussi les fraises....trop bon.
    Par contre, que personne n'essaie de diluer le durcisseur avec de l'eau, sais pas ce que c'est comme produit, mais.......j'ai fait une belle boule de caoutchouc au bout de mon coton tige en essayant !!!!!!;o) ça fige illico !
    Bisou

    Posté par Maylin, 01 août 2007 à 21:40
  • Bonjour, très chère...

    Pas pu venir hier soir finalement, mais je me précipite ce matin, et te remercie beaucoup de cette rubrique nouvelle, qui, j'espère s'enrichira d'apports de tous bord.
    Je constate que tu n'as pas mentionné le sirop de sucre dans ton article, qui est un moyen dont je n'ai pas l'expérience, mais que j'ai vu employer en Espagne (années soixante, mais ils sont peut-être passés à autre chose depuis) pour confectionner de jolis petits paniers décoratifs. Ils faisaient sécher, après trempage dans le sirop, sur une forme adéquate, bol ou autre.
    Je n'avais pas mentionné la laque dans notre conversation d'hier, mais c'est vrai que je l'ai spontanément utilisée pour durcir des fils (mais pas de la dentelle). Quant à l'amidon, que j'utilise en bombe aérosol, je ne sais pas ce qu'il vaut à l'usage, s'il garde fidèlement les couleurs ou pas. Bises et travaille bien à tes recherches, elles sont passionnantes...

    Posté par Elisadusud, 02 août 2007 à 08:33
  • SUITE A MAYLIN

    En France , "sucrer les fraises " c'est trembler +++ comme si on secouait la poudrière à sucre ...
    Bidouillette , tu as le droit de papoter avec nous !

    Bises à toutes .

    Posté par Cerise violette, 02 août 2007 à 08:55

Poster un commentaire